Le rendez-vous mode avec le créateur Pierre-Henry Bor

Jeune créateur talentueux en pleine évolution, Pierre-Henry Bor a notamment été révélé dans l’émission Projet Fashion, un concours de mode diffusé sur D8 qu’il a remporté avec succès. Ses créations élégantes se distinguent avec des détails minutieux et un savoir faire de qualité.

– Qu’est-ce qui vous a donné envie de devenir créateur de mode?
J’ai toujours désiré devenir créateur mais je ne savais pas que ce serait dans la mode car je suis très curieux et tout m’intéresse. La mode est venue naturellement en croisant ma future école: l’istituto Marangoni. Elle est internationale et je voulais éventuellement faire mes études à l’étranger. Je suis rentré, j’ai pris la brochure et quand je suis retourné chez moi j’ai été immédiatement inspiré. Beaucoup de croquis venaient naturellement
– Que vous a apporté votre victoire à l’émission Projet Fashion sur D8 ?
L’émission Projet Fashion m’a apporté énormément de choses à tous les niveaux. La première a été les remarques positives du jury tout au long de l’émission qui m’ont fait progresser et qui ont permis d’avoir un style fort et compréhensible. Ensuite j’ai pu voir que ma compagne Sarah Loss était toujours là pour me soutenir et me pousser a faire mieux comme elle le fait depuis le début. Enfin cela m’a apporté de belles rencontres comme Leonore avec qui je continue de travailler mais surtout Laureline (candidate) avec qui je collabore sur certains projets. On se complète bien car elle est techniquement très forte. Il y aussi eu un projet d’une jeune marque de prêt à porter homme Brother Of Loye dont je suis le directeur artistique et qui m’a fait rencontrer des personnes formidables.
– Parlez nous de vos créations, quelles sont vos inspirations?
Mes inspirations sont vraiment diverses, je peux tirer mon inspiration de monuments, de villes, de la musique, d’une attitude ou encore d’une matière. Je dirais que mon inspiration la plus globale est l’air du temps que je réinterprète constamment. Mes créations ont toujours un volume précis et structuré. Par ailleurs je fais très attention aux détails, les matières et les ennoblissements sont toujours un point fort dans mes créations. Les boutons sculptés en font partie.
– Quel est votre créateur favori?
Je n’ai pas spécialement de créateur favori mais je suis admiratif des qualités de certains. Si je devais en citer 3, je dirais Balmain pour ses ennoblissements au début de Rousteing, Iris Van Herpen pour l’utilisation de nouvelles matières et la modernisation de la haute couture. Et enfin Chanel, tout simplement parce que Karl Largafeld réussit à réinterpréter sans cesse les codes de la maison et en créer de nouveaux.
– Quels sont selon vous les 3 points les plus importants dans la réussite d’une marque de mode?
Pour moi les 3 points pour réussir dans la mode c’est
– quelqu’un qui vous soutient, croit en vous, vous encourage mais surtout sait vous dire quand ce que vous faites n’est pas au niveau, comme Sarah, et croyez moi c’est extrêmement rare surtout dans ce milieu. Il faut aussi s’entourer d’une bonne équipe.
– avoir une idée précise du genre de personnes que vous souhaitez habiller.
– travailler, retravailler et ne jamais baisser les bras.
– Que peut on vous souhaiter pour l’avenir?
La première chose est que ma collection sur laquelle je travaille en ce moment soit réussie et qu’elle en entraîne de nouvelles avec mon équipe qui s’étoffe. Enfin de développer des projets de tenues sur mesure avec des artistes comme Marina Kaye.
Par Maxime Druez
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Les commentaires sont clos.